Le Luxembourg reste une place forte

Les flux vers le Grand-Duché se pérennisent au regard de l’intérêt qu’offre la gestion financière
Les fonds internes séduisent la clientèle privée qui ne trouve pas d’équivalent en France

En 2012, alors que la collecte nette en assurance vie sur le marché français régressait de 3,4 milliards, celle en provenance de la France au Luxembourg avoisinait les 6 milliards. En 2013, le marché français s’est redressé avec une collecte nette positive de près de 11 milliards, tandis que celle du Grand-Duché en provenance de l’Hexagone a flirté avec les 5 milliards.