L'assurance vie termine l'année au sommet

La collecte nette a atteint 1,7 milliard d'euros en décembre, culminant sur l'année à 24,6 milliards d'euros.

Le 24ème mois de collecte positive. L'assurance vie a confirmé pour le mois de décembre son excellente santé. Avec 1,7 milliard d'euros, la collecte nette globale du produit a atteint 24,6 milliards d'euros sur l'année. C'est le premier placement d'épargne des Français, derrière le Plan épargne logement (PEL) qui devrait tutoyer les 20 milliards d'euros sur la totalité de l'année 2015, après avoir atteint 18 milliards à fin novembre.

Les unités de compte ont participé à la hausse de la collecte cette année puisqu'elles ont représenté 20% de la collecte brute globale. "Le poids des unités de comptes dans l’encours total est passé de 14, 9 % en 2011 à  17, 8 % en  2015", détaille le Cercle de l'Epargne.

Cette collecte a été favorisée par un effet de report, les autres produits d'épargne offrant aux yeux des Français des conditions moins avantageuses. A 0,75%, la rémunération historiquement basse du Livret A a fait fuir les épargnants. Avec une décollecte de 9,29 milliards d'euros, ce produit a battu son record datant de 1996 (8,35 milliards). Le PEL a été le principal produit concurrent de l'assurance vie, mais la récente décision de raboter son taux d'intérêt de 0,5 point (de 2% à 1,5%) pour les contrats conclus après le 1er février prochain devrait à nouveau gonfler les chiffres de collecte de l'assurance vie.

"L’assurance-vie permet toujours aux ménages de concilier sécurité, liquidité et rendement. En 2015, avec des taux de rendement de 2,3 % pour les fonds euros dans un contexte de taux d’intérêt historiquement bas et avec des unités de compte au rendement supérieur à 4,1 %", explique le Cercle de l'Epargne.