L’assurance vie à la française va boire la tasse cette année

Amélie Laurin
Les rendements des fonds en euros devraient nettement reculer pour la deuxième année consécutive. Les assureurs misent sur les unités de compte dans un marché en décollecte et touché par l'affaire H2O.

L'année 2020 s'annonce décevante pour les épargnants détenteurs de fonds en euros, le produit phare de l’assurance vie tricolore. «Evidemment la baisse (des taux, ndlr) va continuer» à l’échelle du marché, prédit Renaud Dumora, directeur général de BNP Paribas Cardif, reçu hier par l’Association nationale des journalistes de l’assurance. Au titre de 2020, le recul de la rémunération de ces produits atteindra «plusieurs dizaines de points de base (pb)» en moyenne, prédit le dirigeant.