L'assurance vie dans la tourmente des taux négatifs

Des compagnies d’assurance de premier plan ont annoncé des mesures restrictives sur les fonds en euros
La profession s’organise pour dépasser ce support plébiscité par les épargnants, qui a encore d’ardents défenseurs

Les taux négatifs ont fait fléchir les assureurs. En octobre dernier, plusieurs poids lourds du secteur ont annoncé, les uns après les autres à leurs distributeurs, prendre des mesures pour limiter les flux de collecte de leurs fonds en euros. Generali, Allianz ou AG2R la mondiale ont ainsi restreint leur accès, voire fermé certains supports. L’objectif : détourner les épargnants des supports sans risques, au profit des unités de compte (UC), dont le volume souscrit reste très corrélé aux fluctuations des marchés.