La collecte en assurance vie a continué à s'éroder en septembre

La collecte nette s'est fixée à zéro avec des prestations et des cotisations au même niveau (9,6 milliards d'euros).

Après un mois d'août médiocre, le mois de septembre a vu un coup d'arrêt net à la collecte en assurance vie. Le mois dernier, la collecte nette s'est fixée à 0, après avoir connu un mois de juillet à 500.000 euros, niveau faible en comparaison avec la collecte réalisée en juillet (3,5 milliards d'euros). Le Cercle de l'épargne rappelle que c'est la première fois depuis 32 mois que la collecte nette n'est pas positive. 

«L’introduction dans la loi Sapin II de dispositions permettant aux pouvoirs publics de bloquer les contrats d’assurance vie en cas de crise exceptionnelle et la polémique qui en a résulté ont pesé sur les résultats», ajoute le Cercle.

Les cotisations versées ont évolué à la hausse (9,6 milliards d'euros contre 8,4 milliards en août, en baisse toutefois par rapport aux neuf premiers mois de l'année à 11 milliards d'euros de moyenne) et les sommes versées par les assureurs ont connu une hausse plus marquée (9,6 milliards contre 7,9 le mois précédent). Résultat, la collecte nette évolue à l'équilibre.

A noter également, les unités de compte (UC) ont été à l'équilibre le mois dernier avec 1,8 milliard d'euros de cotisations versées, au même niveau que le mois précédent. Les versements sur les supports en UC se fixent à 19,2 milliards d'euros depuis le début de l'année, soit 19% du total.

La collecte nette annuelle n'évolue donc pas d'un mois sur l'autre avec 15,8 milliards d'euros dont 10,2 milliards sur les supports en UC.