L'insolite

Il planifie sa mort pour que son fils touche l'assurance vie

Un avocat américain voulait que son fils récupère 10 millions de dollars, mais l'organisation de son propre meurtre n'a pas tourné comme prévu.
Steve Buissinne

Un influent avocat américain a récemment avoué avoir planifié son meurtre pour que son fils récupère une assurance vie d'un juteux montant de 10 millions de dollars, a rapporté l'AFP. Il a avoué aux enquêteurs avoir lui-même organisé l'attaque avec l'aide d'un ancien client. 

L'affaire compte encore de nombreuses zones d'ombre. Trois mois plus tôt, les corps de sa femme et de son deuxième fils étaient retrouvés devant une propriété familiale, sans trace du coupable. Puis, début septembre, l'avocat est retrouvé à son tour sur le bord d'une route isolée, blessé par balle. Transféré à l'hôpital, il survit. Déjà empêtré dans des accusations de malversations financières avec son cabinet d'avocat, il vient d'avouer avoir tout planifié. Le complice, son ancien dealer, avait reçu une arme avec pour ordre de viser la tête. Celui-ci a reconnu avoir été présent au moment de la fusillade et avoir ensuite jeté l'arme. 

Le mystère sur le double meurtre arrivé au mois de juin reste encore entier, mais les postes de procureur occupés par le grand-père et l'arrière-grand-père de l'avocat achèvent de jeter le trouble sur ce dossier.