Hausse du chiffre d'affaires de CNP Assurances en épargne retraite

La part d'UC sur ce segment se maintient, à 20,5 %.

Le chiffre d’affaires du groupe s’établit, pour le marché français, à 17,2 milliards d'euros, en hausse de 3,8 %. En épargne retraite, le chiffre d’affaires de 14 milliards d'euros augmente de 5,1 %, "porté par la dynamique positive de CNP Patrimoine en épargne haut de gamme et de La Banque Postale" selon CNP Assurances. La part d’UC se maintient à 20,5 % et la part de marché sur ces dernières poursuit sa progression en atteignant 10,6 %, en augmentation de 0,4 point à fin septembre 2019. La collecte nette en épargne retraite affiche -1,8 milliard d'euros pour les contrats en euro, et + 1,7 milliard d'euros pour les contrats en UC, "illustrant la transformation du stock de produits d’épargne" selon CNP.

En prévoyance-protection, le chiffre d’affaires atteint 3,2 milliards d'euros, soit une baisse de 1,6 %. "L’activité en prévoyance et santé est en diminution de 12,1 % à 1,1 milliard, sous l’effet d’une poursuite de la discipline de souscription". L’assurance emprunteur enregistre une hausse de 5,2 % à 2,1 milliards d'euros, grâce à la bonne dynamique des réseaux BPCE et La Banque Postale. Enfin le taux de marge sur affaires nouvelles s’établit à 5,3 %, contre 19,7 % sur l’année 2018) avec la baisse de la valeur des affaires nouvelles sur les produits d’épargne en euro dans le contexte de taux négatifs.