Cession d’Aviva France : Des députés saisissent Bruno le Maire

Valéria Faure-Muntian et Christine Hennion ont fait part de leur inquiétude sur le projet de cession à un fonds d’investissement domicilié dans un paradis fiscal

Plusieurs députés, inquiets du risque qu’entrainerait la cession d’Aviva France ont adressé le 21 octobre un courrier à Bruno le Maire, ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance. « Nous sommes inquiets par ce projet de cession et de ses conséquences sur l’avenir dans nos territoires de l’emploi des salariés des agences d’Aviva France, pour l’épargne de nos concitoyens, pour le budget de l’État et sur l’identité d’Aviva France, (...), ont indiqué Valéria Faure-Muntian, députée de la Loire et Christine Hennion députée des Hauts de Seine.