Actus internationales 822

ASIE

Le hedge fund crypto Three Arrows en difficulté

Financial Times (FT), 17/06/22

Three Arrows Capital n’a pas été en mesure de répondre aux appels de marges de ses créanciers après que ses paris sur les monnaies digitales ont tourné au vinaigre, rapporte le Financial Times. Basé à Singapour, Three Arrows est un hedge fund spécialisé dans les cryptos et l’un des acteurs les plus gros et les plus actifs du secteur. BlockFi fait partie d’un groupe de sociétés ayant liquidé les positions du hedge fund. Three Arrows gérait principalement, si ce n’est exclusivement, l’argent de Su Zhu et Kyle Davies, ses cofondateurs selon des sources du marché. Ses encours tourneraient autour de 4 milliards de dollars ces derniers mois.

 

GRANDE BRETAGNE

Credit Suisse est placé sous surveillance par le superviseur britannique

Financial Times, 13/06/2022

Empêtrée dans une série de scandales, Credit Suisse, qui a déjà émis trois avertissements sur résultats depuis le début de l’année 2022, a été placée par le superviseur britannique sur une liste d’établissements « sous surveillance stricte », a révélé le Financial Times.  Cette liste comprend une vingtaine de banques sur les 60.000 aujourd’hui supervisées par la Financial conduct authority (FCA) au Royaume-Uni. Sa décision serait motivée par des craintes sur la gestion des risques au sein de la banque suisse, affirme le quotidien britannique, le superviseur pointant des lacunes dans sa culture et sa gouvernance. Dans une lettre adressée à la direction de Credit Suisse au mois de mai, citée par le Financial Times, la FCA, après avoir consulté son homologue suisse, aurait notamment demandé à la banque d’évaluer au cours du second semestre l’efficacité de son conseil d’administration et de ses comités des risques et d’audit. La FCA et Credit Suisse se sont toutes deux refusées à commenter ces informations.

 

GRANDE BRETAGNE

Neil Woodford : deux cabinets d’avocats veulent faire plainte commune

Financial Times (FT), 16/06/22

Deux cabinets d’avocats représentant des investisseurs des fonds de Neil Woodford vont demander à la justice britannique la permission de former un « front uni » pour leur demande de dommages et intérêts, rapporte le Financial Times. Leigh Day et Harcus Parker ont chacun porté plainte contre Link Fund Solution, l’administrateur du fonds Equity Income de Woodford. Ils estiment que les investisseurs ont droit à réparation car Link n’a pas supervisé le fonds correctement, ce qui a conduit à sa faillite. S’ils obtiennent l’autorisation de pouvoir s’associer, ils pourraient regrouper leurs ressources et représenter ensemble 2.500 clients.

 

EUROPE

Quatre fonds ont utilisé des side-pockets pour la gestion de leur liquidité

Newsmanagers, 10/06/22

Dans une mise à jour de son rapport sur les tendances, risques et vulnérabilités de marché, publiée ce jeudi, l’autorité européenne des marchés financiers (Esma) fait le point sur les fonds d’investissement exposés à la Russie. Elle rappelle que 123 fonds européens dans 17 pays avaient suspendu leurs opérations dont 88 fonds Ucits et 35 fonds alternatifs (FIA) en raison de leurs expositions à la Russie et des décollectes significatives enregistrées suite à l’invasion russe en Ukraine.

L’Esma précise néanmoins que depuis avril, les flux se sont stabilisés dans les fonds concernés. Elle indique également qu’au 2 juin 2022, seuls quatre fonds ont cantonné leurs encours (side-pocket) pour gérer leur liquidité depuis le début de l’invasion. Il s’agit du fonds monétaire Monéterme d’Hugau Gestion, et de trois fonds alternatifs.

 

ETATS-UNIS

La SEC cible les fonds ESG de Goldman Sachs

The Wall Street Journal (wsj.com), 13/06/22

Le régulateur boursier américain (SEC) a lancé une enquête sur plusieurs fonds de Goldman Sachs en vue de vérifier que ces fonds respectent bien les critères Environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) qui sont indiqués dans leur prospectus, selon le Wall Street Journal qui citait des sources proches du dossier. Plus tôt cette année, la SEC a proposé un changement de la réglementation en vue d’éradiquer les déclarations infondées des fonds sur leurs références ESG.